Culture / Folie de « Magica » : abandonné par tous, la situation de l’artiste se complique davantage

0
367

Il a marqué l’histoire de la musique guinéenne, notamment, du rap. Lead vocal du mythique groupe Mifa Gueya, « Magica » de son vrai nom Alhassane Diallo  est, aujourd’hui,  méconnaissable, il est, complètement, devenu fou.

Notre Constat

Basé à Labé, ville dont il est originaire, « Magica » souffre de problèmes mentaux qui l’ont rendu méconnaissable. Il déambule dans les rues à Conakry tout comme à Labé (ou il réside actuellement). Abandonné, l’artiste dort à la belle étoile, mange dans des endroits peu recommandables. Il se nourrit, surtout, d’aliments impropres à la consommation humaine. Dans des accoutrement, assez mal fichus, « Magica » ne raisonne plus en homme normal. « on ne se rappelle plus de la dernière fois qu’il a pris un bain » nous confiait un jeune qui avait l’air peiné de le voir dans cet état.

Magica a pourtant connu le succès

Magika à gauche et Two Marley à droite

Aujourd’hui, âgé de la quarantaine, Alhassane Diallo dit « Magica » était le leader vocal du groupe mythique de rap guinéen « Mifa gueya. Ce groupe s’est révélé sur la compilation « tribunal Hip Hop » produite par la structure Kill point production au début des années 2000. Le groupe signera son premier contrat avec la structure Contact Evolution de Malickk Kébé, vers 2005.  Avec des titres à succès comme SOCRA, GANDJA MAN, SOTTEKA LE MUR, et KONDEBILI qui était aussi le titre de l’album.  « Le niveau du succès connu par ce groupe n’a, jusque la, pas été atteint par aucun groupe de rap en Guinée » nous confiait l’artiste MASTA G.

« La folie de Magica n’a pas commencé aujourd’hui »

Selon des proches de l’artiste et des fans de Magica, sa folie a commencé pendant les moments de gloire du groupe Mifa Gueya. Les deux membres du groupe avait des façons particulières de chanter et de produire leurs clips. Il semble aussi que Two Marley (l’autre membre du groupe) ait aussi des problèmes psychiques mais pas du dégré de son ancien compair. Pour le cas particulier de Magica, des témoins nous ont confié que la cause principale de ses soucis mentaux est la consommation abusive de stupéfiants. Il semble que l’artiste consommait plusieurs qualités de drogues, ce qui aurait occasionné et précipité sa chute.

Que font sa famille et les acteurs de la culture pour aider Magica ?

Magika, après un accident

Selon certaines sources, l’artiste a souvent été amené dans des centres psychiatriques pour un suivi, mais en vain. D’autres sources nous confient que l’indifférence des uns et des autres a contribué à l’aggravation de la maladie de l’artiste. « Sa famille l’a, complètement, abandonné » nous disait un autre. En colère, un artiste s’est attaqué à Malick Kébé « Qu’est ce que Malick Kébé a fait pour Magica ? Pourtant, si Malik est ce qu’il est aujourd’hui, c’est en partie grâce à ce groupe » s’est-il lâché.  D’autres observateurs pensent que malgré la situation actuelle de l’artiste,  on peut toujours l’aider en l’amenant dans un centre de désintoxication ou dans un cabanon pour qu’il soit suivi. « Ce n’est pas honorable pour la culture guinéenne de voir un tel monsieur dans un tel état et à des endroits aussi dégradés » a fait savoir un autre.

Il faut rappeler que Magica est père de deux garçons (des jumeaux, il parait) qui vont à l’école. SOS à cet artiste, avant qu’il ne soit assez trop tard.

 

Focus guineepanorama.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here