Marché Enta T6 : Cohabitation obligatoire entre ordures et commerçants (reportage)

0
91

 Le marché d’Enta, notamment la transversale 6, est envahie par un tas d’immondices, à côté duquel des étalagistes exposent leurs petits commerces. Malgré les opérations d’assainissement les derniers samedis de chaque mois, rien n’empêche cette montagne d’ordures de prendre du volume chaque jour.

Ces riverains, également, à la base du déversement de ces ordures se disent agacés de vivre à coté de ces déchets,  certains ont accepté de se prêter à nos questions, même si d’autres n’ont plus le courage d’en parler. Une des femmes assises à quelques microns de ces déchets, témoignent : « Mon frère, je suis fatiguée de parler de ce problème là maintenant, chaque jour on en parle à des journalistes mais pas de solution fiable pour nous. C’est ici que je me débrouille pour nourrir ma famille, ce n’est pas à cause de ces ordures que je vais quitter ici, ce n’est pas aujourd’hui que ces ordures sont là, on est maintenant des voisins inséparables » a-t-elle témoigné.

Pour un autre, vendeur de chaussure, il semble être très déçu de cette situation, « On est fatigué de parler de ce sujet, l’essentiel est que nous, on est là et cet endroit est maintenant un dépotoir car depuis 2014 les gens ne font que mettre des ordures ici, une fois ils (les autorités) nous ont promis qu’ils allaient bien aménagé ce coin pour éviter que les gens continuent de jeter les ordures, mais cela n’a pas été fait » a-t’il affirmé avec un ton dur.

En attendant, ces déchets continuent de dégager une odeur insupportable et les co-habitants  n’entendent pas quitter, ce, malgré les risques qu’ils en courent. La situation est difficile à vivre mais, pour l’heure, pas de solutions.

 

Reportage de Lambert Lizo Doré

Pour guineepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here