samedi, août 8, 2020
Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail
Accueil Uncategorized Médias : où donc est passé le journaliste Cheick Yerim Seck ?

Médias : où donc est passé le journaliste Cheick Yerim Seck ?

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Il est sénégalais et marié à une femme guinéenne, d’où son attachement à ce pays. Cheick Yerim Seck, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a disparu des radars depuis quelques temps, après avoir lancé officiellement, en 2015,  un site d’information dénommé Conakryactu qui n’est plus d’actualité. La question que beaucoup se posent c’est où est donc passé, ce journaliste à scandale, tant controversé partout où il est passé ?

En 2015, Cheick Yerim Seck faisait son Come back en Guinée, après ses déboires à Dakar où il a été condamné pour cas de viol, en 2013. Arrivée sur les pointes des pieds à Conakry, le journaliste cherchait, certainement, à redorer son image assez écorchée, dans son pays et à travers le monde.

La naissance du site Conakryactu.net

De façon officielle et pompeuse, il va lancer un site d’information générale dénommée « Conakyactu.net ». Il dira, au cours d’une conférence de presse et dans des émissions, que son site publierait au quotidien, 50 articles aussi bons les uns que les autres. Dans la pratique, cette promesse ne sera qu’illusion puisqu’il sera reproché au journaliste de faire du plagiat ou du copier- coller à partir des sites concurrents. Fort, certainement, de ses relations, Yerim Seck fera également des déballages, plus ou moins exacts, touchant parfois des haut commis de l’État et même le haut sommet.

Le site finit par manger son totem

Dans cette lancée, Conakryactu.net va « manger son totem » pour reprendre cette expression vulgaire qui signifie que le site a évoqué un sujet qui a fini par avoir raison de lui. Il s’agit d’un scandale financier dans le quel était cité le président du PEDN accusé par  l’opératrice économique, Chantal Colle.

Elle l’a accusée en ces termes :  << En Août dernier à Abu Dhabi, nous étions en mission officielle dans le but d’encourager les investisseurs à venir en Guinée. Dans les discussions, lors d’un dîner, un important homme d’affaires révélait ce dont il a été victime dans notre pays en 2007 alors que Lansana Kouyaté était premier ministre. Il nous rapporté avoir perdu 12 à 13 millions USD en Guinée. El Abdallah était venu six ou sept en Guinée, et Kouyaté lui a pris ce montant. Il a été reçu par M. Doré des Finances et a aussi fait un don de 500 ordinateurs… Rien n’a été vu » accusait la patronne de SGI.

Sans recouper l’information, Yerim Seck s’est empressé de le traiter à l’affirmatif en précisant qu’il s’était rendu à Abu Dhabi pour rencontrer une source qui l’a confirmée. L’information va circuler durant des jours avant que Lansana Kouyaté ne décide de briser le silence et mettre KO le journaliste sénégalais. Dans une émission à grande écoute, LK va apporter un démenti catégorique à ces allégations avant de revenir sur la genèse du problème et donner sa part de vérité.

Le coup de massue de Lansana Kouyaté qui met KO Yerim Seck

Après explication, il fera également des révélations sur certaines pratiques de  Cheick Yerim que beaucoup ignoraient mais non surprenantes. En effet, l’ancien PM affirmera que le sénégalais fait du journalisme alimentaire. Selon lui, ce dernier a agit par frustration à cause de ses manœuvres qui n’auraient pas marché. Selon Kouyaté, le journaliste lui aurait demandé une forte somme d’argent, ce qu’il aurait refusé, il fallait donc se venger en s’attaquant à lui via une femme qui cherche à le détruire.

Ces informations révélées, le monde a été surpris de ne pas entendre la réplique de Conakryactu.net et plus grave, le patron du site se fera de moins en moins voir. Petit à petit, le site cessera d’émettre sans aucune explication.

Yerim Seck, sans nouvelle depuis 2015

Aux dernières nouvelles, le journaliste sénégalais ayant vu sa crédibilité forcément mise en cause, quittera le pays sans même dire au-revoir. Depuis 2016, les guinéens sont sans nouvelles de celui que Dadis Camara appelait « journaliste prostitué. »

Où donc est passé celui qui se réclamait guinéen dans la chair et dans le sang ?

 

Antoine K.

Pour guineepanorama.com

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Gabriel Haba (CNOSCG) : « je ne suis pas aussi surpris, Sekou Koundouno est par nature ingrat »

La légèreté et l’indigence argumentaire avec laquelle Sekou Koundouno s’est adressé à son mentor et au CNOSCG, dénotent son caractère erratique et grossier. Je ne...

Candidature unique de l’opposition à la Présidentielle 2020 : Docteur Makalé Traoré, la candidate idéale ?

Elle est l'une des femmes les plus influentes de la Guinée, son parcours fait frémir et sa discrétion renforce tout un mystère autour de...

Présidentielle 2020 : Dr Ousmane Kaba, candidat du PADES (officiel)

C'est fait, Ousmane Kaba, le président du PADES, sera bel et bien candidat à l'élection présidentielle d'Octobre 2020. Il a été choisi, ce samedi...

Coyah : un gendarme se donne la mort par pendaison à l’ECO 6 du kilomètre 36

L'escadron mobile numéro 6 du Kilomètre 36, dans la préfecture de Coyah, était noir, de monde, ce vendredi 31 juillet, jour de fête. Un...

Recent Comments

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail